mercredi 10 août 2011

Principes de la pisciculture villageoise


la pisculture villageoise est un modèle de piscuculiture adaptée au milieu et moyens paysans donc  accessible au plus grand nombre. elle se caractérise par:
  • l'Investissement financier est limité (matériaux/outillage = 40% - main d’œuvre 53 % - formation 7%); le Coût moyen est de 1 360 000 Fcfa /ha;) cette pisciculture utilise des
  • intrants réduits au minimum (production autonome d’alevin, élevage extensif ou semi-extensif intégré).les techniques sont assimilables et reproductible et elle s'intégre facilement dans l’exploitation. ce modèle permet
  • l'amélioration de la productivité de l’exploitation (mise en valeur de surfaces non exploitées)
  • Non-concurrence avec les autres activités
le Produit brut – amortissement est de l'ordre de 100 000 Fcfa /an (étang ouvert) et 220 000 Fcfa /an (étang fermé)
la valorisation de la journée de travail est de 3 000 Fcfa/jour (26 jours par ans) tandis que celle de la transformation de l'huile de palme oxcille
entre 5 000 et 10 000 Fcfa/jour
la pisciculture villageoise de ce fait doit être pris en compte par les autorités publiques car bien qu'elle ne puisse booster la production nationale en poisson; elle permet néammoins aux populations qui y sont impliquées d'améliorer leur revenu et la qualité de leur alimentation.
pour voir le type de poisson élevé cliquer ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire